LISERAN



LiseranLISERAN est née à Paris en 1936, dans une famille de commerçants. Timide et secrète, elle se souvient qu’elle aimait jouer seule dans les réserves du magasin de son père. Sensibilisée à l’art par sa mère, elle trouve au Louvre et au Musée d’Art Moderne des sortes de refuges où elle se rend souvent à l’adolescence –
« C’était bien, dit-elle, dans les musées à cette époque là il n’y avait pas un chat, j’étais seule ». Elle en garde une très bonne connaissance de la peinture du XIX et début XX , dont elle cite souvent des œuvres au fil des conversations.

Elle apprend à peindre à l’Ecole des Métiers d’Art, puis suit une formation de décor de théâtre à l’école de la Rue Blanche, avant d’entrer aux Beaux Arts. Très jeune elle rencontre les frères Rancillac et épouse Paul qui deviendra le sculpteur CHASSE-POT.
C’est vers 1970, après avoir restauré des objets anciens et tenu une brocante pendant une dizaine d’années, que LISERAN se met à peindre. Ses trois enfants ont grandi et elle a du temps.

« Consacrés en grande partie à des personnages de la vie familiale, ses tableaux mélangent imaginaire et souvenirs d’enfance. Elle peint des personnages tendres, dans des décors familiers et épurés. Chacune de ses toiles, aux tons chauds, est la projection d’une histoire qu’elle crée tout en réalisant son œuvre.
Paisibles en surface, ses toiles sont implosives intérieurement. Ses créations vous entraînent dans leurs rêveries et font travailler votre imaginaire. »
LISERAN expose dans différentes galeries en France - Paris, Arles, Toulouse, Aix en Provence - ainsi qu’en Belgique.